Amitié Tarare - Konakovo

TRA.K

samedi 23 décembre 2006 par GT , TRA.K

5 femmes qui chantent,

et leur professeur de chant,

et leurs époux, et même 3 jeunes - épatants -

à la conquête d’un nouveau monde...

S’il devait n’y avoir qu’une phrase pour évoquer notre séjour à Konakovo, voilà celle qui nous vient spontanément : « Quel accueil ! quelle hospitalité ! » Quelle joie d’avoir été accueillies par des familles qui se sont rendues disponibles : dès l’arrivée, on est pris en charge, on nous offre le gîte et le couvert, le transport, pour tout le séjour. On ne devine certainement pas tout ce que ces familles ont anticipé pour nous permettre de réaliser ce projet...

JPG - 215 ko
la Volga : le soleil s’y couche

Rien à redire sur l’organisation, si bien gérée par Raïssa, le père Viktor, les Berejkov. Des popes sympas et souriants, des habitants de konakovo qui nous accueillent comme des stars ( des zviezdi, plutôt ! ndlr ), des familles que l’on sent engagées !

JPG - 143.4 ko
pourquoi une rame pour nous seuls ? louche !
JPG - 233.9 ko
superbe métro de Moscou

.

.

.

.

.

.

Nous ne sommes pas venues en touristes, quand bien même on nous a prévu des “journées libres” à Moscou et Tver, et même si parfois notre curiosité prend le dessus... Nous voulons découvrir, mais pas dans l’esprit “club Med”.

JPG - 423.7 ko
au marché couvert de Konakovo
que de thé avons-nous achethé !

Le fait d’être logées chez l’habitant nous permet d’entrer dans une certaine intimité et de saisir l’essentiel : l’ampleur de leur générosité, de leur simplicité. Et nous sommes confrontées à la réalité on ne peut plus réelle !

JPG - 177.7 ko
JPG - 191.1 ko

Les familles sont différentes les unes des autres, plus ou moins aisées, mais toutes ont le même souci de nous аssurer le quotidien, les sorties touristiques, le resto, les divertissements... et de nous permettre de vivre notre projet : chanter en terre russe !

On se débrouille comme on peut avec nos guides du routard, avec la langue universelle des signes et l’inexplicable capacité à ressentir réciproquement les principales informations... Nous sommes complètement déracinées : une autre vie, l’impensable, parce que la nature est telle que que tout est envisageable. La ballade sur la Volga, les dîners copieusement arrosés ( sans mauvaise surprise le lendemain ), la bania, les promenades en ville et en campagne, tout s’enchaîne comme une mécanique bien huilée. Nous nous laissons transporter et nous n’avons rien regretté, loin de là !

JPG - 128 ko
Sur le Kanal de Moscou, il faut passer le bac...
les saucissons de Dmitrov Gore nous poursuivent !

.

.

.

.

Il reste des images très marquantes pour certaine (la visite de l’usine à saucissons),

.

.

des instants sublimes (chanter dans une petite église orthodoxe - et ce n’est pas donné à tout le monde ! ndlr) et le souvenir pour chacune d’avoir au quotidien une mosaïque d’“images” variées.

JPG - 100.3 ko
TRA.K
de palais de la culture en palais de la culture, que de concerts !
JPG - 169.5 ko
Gloria ! à Klin
cette photo a de quoi choquer les orthodoxes orthodoxes... Merci au brave père Anatole !

.

.

.

.

.

.

.

Nous étions parties avec un projet de concerts que nous avons respecté de part et d’autre. Nous remplissons notre contrat avec quelques tracasseries ( les conditions de répétition, surtout ), mais nous sommes chaque fois assurées d’un accueil et d’applaudissements enthousiastes et enthousiasmants...

La présence d’Irina et Eléna (nos traductrices) nous est des plus rassurante et efficace : on ne peut être plus dévoué.

JPG - 147.7 ko
le tram à Tver
à l’image de la nouvelle Russie : le collectif est à son tour malmené...

Notre regard sur les conditions de vie, sur l’environnement, sur la vie politique et sociale... est renforcé d’humilité jour après jour : on a du mal à comprendre cette soumission ou ce déterminisme...

.

.

.

JPG - 387.6 ko
discussion au seuil de l’isba
Qui n’est pas russe peut-il comprendre la Russie ?
JPG - 216.9 ko
monument de Tver aux liquidateurs de Tchernobyl

.

.

.

.

.

.

De retour en France, on sera plus à l’écoute des infos venues de l’est, surtout après l’assassinat des journalistes. Selon les familles, on a peu ou plus abordé la politique, la situation de la Tchétchénie... mais on sent que c’est un terrain pavé de charbons ardents... On entend qu’il faut y avoir été pour comprendre...

JPG - 299.1 ko

Ce voyage a été une formidable aventure qui a renforcé notre amitié, notre complicité au sein de notre collectif. Nous avons énormément ri ( notre guide y est pour beaucoup ) et énormément progressé. Notre groupe TRA.K s’est bien enrichi par cette expérience !

Si c’était à refaire ? oui à 100/100.

Tracas d’Femmes Konakovo août 2006

Forum

  • > Tracas d’Femmes en Russie
    26 décembre 2006, par chantal Drian
    Bravo à tracas de Femmes pour ce tour d’horizon presque complet : (dommage qu’il ny ait pas les photos du bania ) de notre séjour à Konakovo. Des souvenirs plein la tête et plein le "choeur". Chère Russie, cher peuple russe, nous ne vous oublierons pas. Chantal
Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 142551

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Echanges  Suivre la vie du site échanges de choeurs   ?

Site réalisé avec SPIP 1.9.2d + ALTERNATIVES

Creative Commons License