Amitié Tarare - Konakovo

Noël à Konakovo

L’hiver Russe

mercredi 1er janvier 2003 par Gael GUBIAN

Je suis parti en bus avec la compagnie Intercar. 2 jours et demi de voyage pour l’aller, et pareil pour le retour, c’est long, très long... Il faut prévoir sa nourriture pour le trajet. Un avantage tout de même, on peut prendre 40kg de bagages plus le bagage de cabine, ça permet d’amener et de ramener cadeaux et souvenirs sans se soucier du poids.

On peut aussi regretter que les chauffeurs ne parlent que russe, ce qui rend la communication difficile pour qui ne connaît pas la langue, et ce qui m’a coûté quelques sueurs froides lors des changements de cars. Notamment lors d’un changement de cars à Minsk (Biélorussie) qui n’était pas prévu...

L’organisation n’est en effet pas le fort de ces compagnies de bus, mais il m’a semblé qu’ils essayaient de s’améliorer. Au retour, ils avaient même affiché des listes des passagers...

Une fois arrivé, j’ai passé un séjour vraiment agréable et intéressant. Il y a vraiment plein de choses à faire et à voir. La Russie est un pays immense, superbe et encore un peu sauvage, surtout en hiver.

JPG - 25.2 ko
La place rouge sous la neige

L’hiver Russe est fidèle à sa réputation : très froid. J’ai connu jusqu’à -27°C à Moscou, avec beaucoup de vent. Mais c’est un froid sec qui est supportable si on est bien équipé. Pour ma part 2 pulls, un gros anorak et 3 paires de chaussettes dont deux en laine. Un bonnet est indispensable. Les russes aussi s’équipent de plusieurs couches... Par contre, il est difficile de passer pour un russe avec un anorak de ski. Leurs blousons sont noirs (ou bleu marine pour les excentriques), et leurs bonnets aussi.


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 141499

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Voyages   ?

Site réalisé avec SPIP 1.9.2d + ALTERNATIVES

Creative Commons License