Amitié Tarare - Konakovo

vocabulaire anecdotique...

jeudi 27 mars 2014 par GT

переезд - pereiezd - passage à niveau

JPG - 262.5 ko

Impossible de forcer le passage a niveau : en même temps que se baissent les barrières, se soulève en pivotant un morceau (ferré) de la route !

светафор - svètaphore - feux tricolores aisé de s’arrêter et redémarrer aux feux tricolores Dans pas mal de pays européens, le feu orange s’allume simultanément en fin de cycle rouge, ce qui annonce le feu vert. Mieux, ici, le feu vert clignote avant de passer à l’orange. Plus pratique encore, dans les villes russes, le temps est décompté et les secondes s’affichent sous nos yeux de piéton ou d’automobiliste. On sait combien de temps attendre au feu rouge et - intéressant en cas de bouchon - dans combien de temps le feu va passer au rouge...

кладбище - kladbichtche - cimetière un cimetière russe

loin de la ville... même pas clôt...

Il y a de la place, place gratuite ! Ici, on n’entasse pas, on aligne, on ne sera pas au-dessus du précédent familial, on sera à côté. sous un simple motte de terre. Avec, bien sûr, une table, un banc à côté... Dans l’isba déjà, on s’assoit 1 mn en silence avant de se séparer. Ici, l’on peut parler ou se taire avec le disparu... Enfin, le plus souvent, sur la pierre tombale récente, un portrait, photogravé...

безбородово - bisbaradova - sans barbe

Sur la grande nationale, ce village à traverser "Безбородово"... le village des "sans barbe", sans doute des citoyens enthousiastes sous Pierre le Grand, qui a commandé à sa cour de couper les barbes, à l’européenne...

колокольня - kalakolnia - clocher (beffroi)

JPG - 266.7 ko

Contrairement à nos églises, le sommet du temple - la ou les coupoles - n’abrite pas les cloches. Elles sont logées dans un bâtiment extérieur, en général plus élevé, et que l’on confondrait avec une église.

пагода / время - pagoda/vremia - le temps

On ne peut avoir de doute sur celui qui passe et le temps qu’il fait... ( voir : méditations )

охрана - okhrana - sécurité

Le moindre magasin des villes, le moindre service, banque à plus forte raison, s’ouvre sur un homme ( j’ai vu une femme...) en uniforme - mais sans arme. Une chaise lui est réservée dans un coin, le moindre recoin impersonnel. Il est transparent...

Côté pile : ça fait des milliers de petits petits-emplois , dans une ville telle que Tver. Côté face : faut ben faire qques bénéfices pour payer ( oh, si peu, je pense ) tant d’hommes inutiles...

( suite : vues d’un oeil neuf )


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 141499

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site sous la chapka под шапкой   ?

Site réalisé avec SPIP 1.9.2d + ALTERNATIVES

Creative Commons License